AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deux petites filles sans allumettes [pv Jim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Flandre A. Scarlet
avatar
Nombre de messages : 204
Age : 21
Date d'inscription : 15/04/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Vampire inférieur
Karma:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Deux petites filles sans allumettes [pv Jim]   Ven 24 Jan - 1:55

Note :
 

L'aimable gentleman ganté resta des plus sérieux, suivant la procédure d'un protocole bien planifié par l'administration peut-être. Ce qu'on pouvait leur reprocher était de ne jamais être vraiment près pour ce genre de crise. Enfin, ces bons petits soldats faisaient leur maximum et étaient efficaces, c'était l'essentiel. Un par un, les moutons sortaient dans le calme. Le frimas les attendait au détour. Pour la plupart ils en étaient odieusement accablés. Elle le nota bien concernant Jimena, hélas, Petit Vampire n'y pouvait rien. Ceci dit elle songea à l'amener au chaud, au coin d'un feu où d'une pièce isolée. Peut-être la chambre de la chaudière, placée dans le sous-sol de chaque bâtiments, était accessible. A cet effet, Flandre demeura toute proche de ce géant charmant. Il devait vouloir garder un œil sur Jimena lui aussi. Alors elle pensa à ne pas le quitter d'une semelle. Lui lançant d'une petite voix toujours aussi morne.  

« Pardonnez-moi de vous déranger en plein travail mon brave. Cependant je voudrais vous solliciter pour assurer une meilleure protection à Jimena. Pourrais-je alors vous enlever aux autres ? Si oui, j'ai dans l'espoir que vous nous ouvrirez l'accès à la salle de la chaudière d'une de ces bâtisses. Que soit rendue la vigueur de Jimena. »

Demander la Lune c'était tout elle, en bonne petite princesse elle s'aimait à faire et s'offrir ce genre de facéties. Elle aurait put demander à aller dans une salle de classe préparée à la va vite mais non. Décidément Flandre était incroyable. Seulement aujourd'hui elle songeait uniquement à son amie qui en avait trop vu. Et bien qu'elle avait oublié le cauchemar passé, rien ne l'empêchait d'être de nouveau traumatisée. Alors, l'idée de la cacher ne devait pas être une si mauvaise idée. Attendre que l'orage passe en se terrant à la cave, cela beaucoup s'y adonnaient. Bien entendu, si forces elle devrait prêter en échange, elle n'hésiterait guère. Le Sceptre du Tourment était de sortie pour cela du reste. Ainsi, le partisan de l'ordre comprendrait qu'elle était sur le pied de guerre. Oh mazette, ailes bloquées ...
Revenir en haut Aller en bas
Comité PNJ
avatar
Nombre de messages : 21
Age : 27
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Deux petites filles sans allumettes [pv Jim]   Sam 1 Fév - 11:26

« Pardonnez-moi de vous déranger en plein travail mon brave. Cependant je voudrais vous solliciter pour assurer une meilleure protection à Jimena. Pourrais-je alors vous enlever aux autres ? Si oui, j'ai dans l'espoir que vous nous ouvrirez l'accès à la salle de la chaudière d'une de ces bâtisses. Que soit rendue la vigueur de Jimena. »

Non mais. C'était une blague ? Elle se prenait pour qui cette fille ? La Reine d'Angleterre ? Il n'avait pas que ça à foutre de s'occuper de deux gugusse alors que tout le lycée était en danger. Et puis les salles des chaudières sont interdites aux élèves. Il avait juste envie de l'envoyer chier et pas de la plus douce des manières. Mais il fallait se contenir. Il devait se montrer digne de son uniforme. Alors avec un geste de la main il balaya l'idée de la petite enfant ? Ah, maintenant qu'il y pensait. Ca d'vait être Flandre, Vika les avait vaguement briffés sur elle.

"Je n'ai pas le temps pour ça."

Il se détourna. Avant d'entendre un hurlement dehors. Ni une ni deux, il sortit du bâtiment, laissant les deux filles seules.
Revenir en haut Aller en bas
Jimena Jewel
avatar
Nombre de messages : 218
Age : 23
Date d'inscription : 19/04/2011

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Sorcière
Karma:
130/200  (130/200)

MessageSujet: Re: Deux petites filles sans allumettes [pv Jim]   Sam 1 Fév - 12:05

Elle avait osé demander quelque chose comme ça ? Bon, en soit, elle ne trouvait pas que l'idée soit mauvaise. Mais tout de même. C'était un peu égoïste de demander à un membre du comité d'ouvrir une salle juste pour elles. Elle espérait tout de même qu'il accède à sa requête, elle ne pensait pas pouvoir être très utile contre le froid de toute façon. Et en plus elle détestait ça. Et puis elle avait peur. Le froid n'était probablement que la première étape d'un plan machiavélique dans le but de détruire entièrement le lycée. Allait-elle de nouveau devoir se battre ? Elle espérait que non. Mais...

"Je n'ai pas le temps pour ça."

Oh. Evidemment qu'il n'a pas le temps. C'est vrai, y'avait ptetre une invasion qui se préparait et elle elle voulait seulement se cacher. Fuir quoi. Il se contenta de faire demi-tour. Et tout de suite après un hurlement de jeune filles en détresse se fit entendre. Ca commençait déjà ? Déjà ? Vraiment ? Elle serra plus fort encore la main de Flandre. Elle ne voulait pas voir ce qu'il y avait dehors. Mais elles ne pouvaient pas non plus rester ici. Bon. Bien. Bon. Hum. Commencer par se calmer. Le Monsieur du Comité lui, n'avait pas hésité à sortir pour aller voir ce qu'il se passait. Elle n'avait pas à en faire de même, mais de là à paniquer alors qu'elle était encore à l'abris. Elle ne savait pas pourquoi, mais en ce moment, la moindre petite chose la faisait flipper. Avant elle n'aurait pas eu aussi peur, elle serait peut-être même sorti dehors voir si elle pouvait faire quelque chose. Mais aujourd'hui et depuis quelques jours, depuis qu'elle avait pété un câble à cause de ses cauchemar en fait, son corps réagissait tout seul, n'écoutant plus la raison, il se mettait à trembler au moindre bruit de pas étrange, au moindre bruissement de feuille derrière elle. Alors il avait réagit au quart de tour en entendant le cri de détresse au dehors. Pourtant son cerveau savait pertinemment qu'elle n'était pas en danger actuellement, sauf si un gros mammouth venait à débarquer et détruire le toit de la bâtisse ou elles se trouvaient. Et encore, elle n'était même pas certaine qu'un mammouth fasse le poids contre Flandre. Cette fille à l'apparence si frêle et qui pourtant possédait tant de pouvoir. Bref, elle n'avait rien à craindre. Alors pourquoi ?

Elles se dirigèrent vers la sortie, doucement. Prudente, Flandre passa la tête dehors la première. Elle fit signe à Jimena qu'il n'y avait rien à craindre, alors celle-ci la suivit. Froid. Très froid. Elle espérait ne pas devoir trop traîner dehors. Brrr. Froiiiiiid. Flandre, elle, ne semblait rien ressentir. Ou alors elle le cachait bien. Jimena décida de suivre la petite blonde quoi qu'elle fasse. Elle avait confiance en elle.

Au bout de trois pas dans la neige, la petite sorcière reçut une boule de neige dans le dos. Elle sursauta et se retourna vivement, cherchant l'auteur de se méfait. Qui pourrait bien avoir envie de faire une bataille de boule de neige maintenant ? Elle ne vit personne. Elle soupira. Se tourna vers Flandre, et se prit de nouveau une boule de neige cette fois-ci derrière la tête. Vivement elle fit demi-tour, mais ne vit toujours personne. Jusqu'à ce qu'une foule de boule de neige soient lancée sur elle à vive allure.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ-combat
avatar
Nombre de messages : 12
Age : 97
Date d'inscription : 05/08/2013

MessageSujet: Re: Deux petites filles sans allumettes [pv Jim]   Sam 1 Fév - 16:46

Vive le vent
Vive le vent
Vive le vent d'hiver

De la neige de la neige de la neige ! Yaouuuuuuuuuuuuuuuuh ! Depuis le temps qu'elle en avait pas vu !  C'était blanc,  c'était froid, c'était drôle ! Mais pourquoi tirer cette tête d'enterrement les gens ? De la neige, quoi ! Faites des anges, glissez, construisez des bonhommes !

Oh, oui, des bonhommes !

Ses camarades tournaient en rond, papotant à propos du discours de cet idiot de directeur. Rien à fout', vive la neige ! Elle entassa, polit, ajouta.... Une carotte et de baton, trois cailloux pour les boutons, c'est mon copain, tout blanc tout rond ! Tadaaaaaam !

Bras au ciel. Victoire ! Et rien à faire. Les autres regardaient pas.

Et bah elle en ferait un mieux, na !

"Allez, viens m'aider !" demanda-t-elle à son bonhomme de neige. Celui ci partit rouler un corps tout blanc. Ca servait d'être une créatrice de golem, hey ! Débutante, oui , mais quand même !

Et hop hop hop, on met tout, on ajoute, on fignole, et

TADAAAAAAAAAAAM !

Bras au ciel ! Silence de mort, les autres regardaient, derrière elle, interloqués. Bah quoi ? Elle se retourna.

Vingt, trente, quarante bonhommes qui les regardaient fixement. Et derrière, une dizaine d'autre qui roulaient des boules, cherchaient des marrons, des batons, des... euh... des schokobons ?

"Euh...."

C'était pas censé se passer comme ça.

Ca chuchotait dans la foule d'élèves derrière elle.

- C'est... c'est pas normal.
- Ils font peur.
- Faut les détruire avant qu'ils nous attaquent...

Mais mais mais ! Détruire ses bonhommes ?! Mais ça servait à ça, la neige ! A FAIRE des bonhommes, justement ! Pas à les détruire !

Une pierre vola du groupe d'élève, arrachant une carotte d'une tete blanche.

Et quarante boules de neige volèrent en réponse.

Les bonshommes de neige sont là. Et ils ont l'intention d'y rester.

Boule de neige
Et jour de l'an
Et bonne année grand-mère !

________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Flandre A. Scarlet
avatar
Nombre de messages : 204
Age : 21
Date d'inscription : 15/04/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Vampire inférieur
Karma:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Deux petites filles sans allumettes [pv Jim]   Dim 2 Fév - 14:35

A sa demande bien singulière il répondait par la négative. Il avait d'autres chats à fouetter. Ils étaient bien beaux les soient disant protecteurs de Jimena, pleins de belles paroles mais jamais là. Trop aimable, se garda-t-elle de prononcer. L'agent dit de compétent se ruait dehors. Et si un jour Flandre n'était pas là ? Jim n'aurait personne pour la préserver ? Merveilleux, songea-t-elle de nouveau. La pauvre enfant était à plaindre. Petit Vampire était la commise d'office à sa sécurité. Peut-être l'homme avait-il eut ouïe dire de ses capacités, et qu'il la pensait parfaitement capable d'assumer ce rôle. Petit hic, la fille noëlle avait beau être un démolisseur increvable, elle n'était en si grande forme. Elle le cachait bien mais elle n'avait bu, ce gouleyant nectar vermeille, au cou de sa fournisseuse. Elle ne désira ennuyer plus son amie avec sa présence étouffante. Ainsi donc, Boucle d'Or était dans une mauvaise passe, aussi bien mentale que physique. Elle avait demandé à mettre Jimena en lieu sûr pour n'avoir à se battre. Tant pour épargner des horreurs à l'enfant, que pour préserver ses maigres forces. De sous ses lèvres avait paru ses quenottes diaboliques, signe qu'elle n'était de bon poil.

Soudain, la plus grande lui serra la main, elle ne le remarqua que trop tard. Puisque du sens du toucher elle avait été dépouillée, la petiote ne ressentait pas le tactile. Elle dédia l'objet de cette frénésie, à la connivence exercée entre le regard inquiet et la poigne frissonnante. Encore aujourd'hui, elle était terrifiait et allait peut-être vivre un cauchemar. Pourquoi diable y était-elle mêlée ? Flandre exécrait ce genre de coups du sort, l'acharnement était déjà bien longuet et rude pour la jeune Jewel. Si bien que le Vampire craignait qu'à force, la sorcière ne tombe dans la folie, tout comme elle. Jadis elle avait été faible d'esprit, pure et bonne enfant. Mais il est des fous qui brise des vies. Flandre se souvenait de tout, dans les moindres détails, et même si elle ne pouvait entièrement revenir à ce qu'elle était avant; elle elle désirait épargner cette tragédie à son amie. Petit Vampire semblait songeuse donc, mais elle ne préparait aucun plan de bataille, lin de là, elle luttait seulement contre ses vieux démons et l'agacement de la situation.

Elle croisa le regard de son amie pouvant se demander ce qui lui arriver. Pour la rassurer en rangeant ses vilains crocs puis clignant des paupières. Elle avait entendu ce cri malgré sa rêverie. Ainsi donc elle avait lechoix de sortir voir de quoi il retournait, même si un comiteux y avait filé; ou rester là, dans le gymnase. Rester avait son avantage, ne pas s'exposer au danger et même pouvoir le surprendre s'il venait. Ceci dit, l'espace trop vaste du lieux permettrait tout autant l'esquive et l'envol que l'encerclement. Chose qui serait très risqué dans son état. Ainsi donc, elle n'eut pas le choix que de glisser ses souliers au dehors. Là où le frimas frapperait son amie fragile et non détentrice de son insensibilité. Petit Vampire jeta un petit coup d'œil dehors et évalua la situation grotesque sans risque. Il n'y avait là qu'une populace déchantant devant de jolis bons hommes de neiges se fabriquant en série.

Quel mal y avait-il à ça ? Elle même s'était amusée à ça, jadis, avec sa regrettée sœur. Un fugace instant, alors qu'elle faisait suivre Jimena, elle fut prise d'une nostalgie. Elle sembla absente, ne clignant plus des yeux, les prunelles cerises rivés sur la belel magie à l'œuvre. Le groupuscule semblait tout plein d'entrain et marqué de l'esprit festif de Noël. Si naguère Flore avait été présente, nul doute qu'elle les aurait gagné pour faire comme eux. Elle se revit avec sa moitié, courant dans les bois enneigés, faisant l'ange en riant ou encore façonnant un corps de boules avec sa muse. Ce temps si cher à son cœur, aurait put engendrer une lignée de larmes mais elle ne le pouvait plus depuis longtemps. Soudain, des palabres de mauvaies augures l'arrachèrent à son doux songe éveillé.

Un sinistre gredin, alimenté par une peur de l'inconnu indigène, en caillassa un. Là elle remarqua que le syndicat d'albâtre répliqua. Jimena se prit une puis deux boules de neiges, sans comprendre. Pauvres fous, se dit-elle. Encore une fois, la pauvre enfant payait pour la folie des autres, ceci l'empourpra. Si bien que lorsqu'elle senti venir la volée fracassante, Flandre se porta en rempart devant sa belle et la protégea comme il se devait. A l'aide de sa lance, qu'elle fit tournoyer à deux main, telle les pales d'un hélicoptère, elle fit bouclier à la moindre attaque visant Jimena. Après la tempête revint le calme plat, ceci bien tendu. La foudre comptait-elle s'abattre une nouvelle fois ? En prévision de cette éventualité, Petit Vampire se détendit à demi et desserra les dents. Elle avait quelque chose à dire, à eux, ces mécréants ayant créés la panade. Son faciès les foudraya sur le champ.

« Il ne fallait pas jeter la pierre ... Hors de ma vue pauvres sots ! »

Avait-elle lancé, d'une petite colère, à cette foule canardée. Elle ne désirait en sauver aucun de la hargne des enneigés. Qu'ils disparaissent avant d'envenimer les choses car elle ne pensait pas avoir la force de pouvoir véritablement batailler. Soudain elle abaissait son sceptre fou et inclinait la caboche. Elle était navrée pour cette méprise et peut-être que son geste humble couplé à son déguisement pourrait apaiser le grondement populaire. A moins que le comiteux ou un autre pantouflard ne fasse tout capoter. Autant dire que le comité lui courrait un brin sur le haricot à être si déplaisant à son égard. N'était-elle pas leur allier  que diable ? Tout lui donnait raison pour qu'elle reste seule à jamais, enfin il y avait Jimena et Flore au fond. Dans l'instant elle aura désiré un carillon à faire sonner, pour instaurer la paix et la bonne humeur de Noël. Mais qui pouvait la comprendre, elle l'excentrique cinglée monacale ?



Note : Oui Flandre s'avance en diplomatie, oui elle est nostalgique (elle a été petite fille avant d'être un terminator). Par contre, au vu de l'état de faiblesse de Petit Vampire, je laisse le MJ décider de la qualité de la protection contre les boules de neiges.
Revenir en haut Aller en bas
Jimena Jewel
avatar
Nombre de messages : 218
Age : 23
Date d'inscription : 19/04/2011

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Sorcière
Karma:
130/200  (130/200)

MessageSujet: Re: Deux petites filles sans allumettes [pv Jim]   Mer 12 Fév - 15:38

Tourne et tourne la lance et fait voler les bouboules de neiges !

Heureusement que la neige, ça faisait pas mal. Mais c'était juste très désagréable. A priori, c'était les bonhommes de neiges vivants, qui les lançaient. Etait-ce une véritable attaque, genre invasion de bonhommes de neige ? Comme dans un épisode de Doctor Who ! En tout cas l'idée de se battre contre des boules de neiges ne lui faisait pas peur. Et c'était peut-être une bonne chose. Un combat un peu plus simple, un peu moins douloureux. Plus simple à mener. Quoi que. Comment on anéantissait un bonhomme de neige ? On le faisait fondre. Ouais mais ici, les faire fondre, c'était pas possible. Il faisait bien trop froid. Les découper à l'épée, ça fonctionnerait ? En tout cas, les bonhommes de neiges eux, n'avaient pas l'air de vouloir s'arrêter de se reproduire. Et de jeter de la neige partout.

"Eh, ils se multiplient encore !"

C'était une véritable invasion. Il fallait peut-être commencer à agir maintenant. Mais on n'avait pas le droit de sortir ses armes dans l'enceinte du lycée, et en plus y'avait le gars du comité pas loin. Sauf qu'elle n'avait pas grand chose d'autre pour se défendre. Finalement même contre des bonhommes de neige elle se retrouvait faible et sans défense. De nouveau ils se mirent à attaquer et cette fois-ci Jimena réagit vite, elle se baissa pour éviter le plus gros.

"Il faut faire quelque chose maintenant !

Il faudrait de l'eau. Un bon raz-de-marée d'eau bouillantes, mais c'était impossible à mettre en oeuvre, et bien trop dangereux également. Rah mais que fallait-il faire alors ? Elle ne pourrait jamais les atteindre sans se faire balarguer une ribambelle de neiges sur la tronche. Elle finirait ensevelit sous une montagne de neige avant même d'en avoir décapiter un, si toutefois elle avait pu sortir son épée. En fait il faudrait du feu. Elle se voyait déjà tel un homme de cromagnon frotter deux silex pour tenter de faire le feu. C'était stupide. MAIS. En y repensant. Elle pouvait faire une chose. Avec son pouvoir. En se concentrant bien... Sur l'un des bouts de bois qui lui serre de bras... Tirer vers la gauche... ET POUF ! A plus de bras ! Pareil pour la droite... ET voilà ! Pas de bras, pas de cho... De boule de neiges ! Restait plus qu'à faire pour... Les 40 autres bonhommes de neiges... Elle allait très vite s'épuiser. Mais ne se décourageant pas, elle entreprit de dépecer le second bonhomme de neige.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ-combat
avatar
Nombre de messages : 12
Age : 97
Date d'inscription : 05/08/2013

MessageSujet: Re: Deux petites filles sans allumettes [pv Jim]   Sam 22 Fév - 4:01

Flandre a décidé de jouer l'hélicoptére avec sa lance... Sauf que percuter une boule de neige, ça ne la renvoie pas à l'envoyeur. Ca la fait exploser, et paf ! Ca fait des chocoflocons ! Voici donc la vampirette couverte de minuscules flocons de neige... Autrement dit, d'eau gelée. Ca ne fait pas du bien par ou ça passe ! Certes Jimena est relativement épargnée mais elle au moins, elle ne perd pas ses pouvoirs au moindre glaçon.

Pas de bras, pas de frimas ? Qu'à cela ne tienne... Les bonhommes de neige cherchent qui est en train de leur jouer ce vilain tour... Tandis qu'une dizaine d'entre eux continuent à modeler des congénères, les autres mettent en boules le malheureux manchot et en bombardent tous les non-glaçons du coin à coups de boules de neige grosses comme votre tête.

Tous ? Non, presque tous. Au milieu d'eux, une adolescente d'une quinzaine d'année est recroquevillée. Ils glissent autour d'elle sans paraitre la voir ; son teint devient de plus en plus proche de la pâleur de la neige alors que sa vie est absorbée par les golems alentours. Combien de temps tiendra t elle encore ?


________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Flandre A. Scarlet
avatar
Nombre de messages : 204
Age : 21
Date d'inscription : 15/04/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Vampire inférieur
Karma:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Deux petites filles sans allumettes [pv Jim]   Sam 22 Fév - 7:37

Immédiatement après avoir été souillée par la volée blanche, le petit monarque s'était donné en spectacle pour apaiser les tensions. Hélas son élan de diplomatie allait être balayé par la folie et la bêtise humaine. Jimena allait grandement la décevoir. Et tandis que l'enfant vacillait, ses maigres forces dévorées par la neige, elle vit tout de la machine infernale. Avant de perdre conscience, elle tenta, à la levée d'une main, de retenir son amie bien mal emportée. Cette dernière guerroyait contre d'innocentes créatures, choses que le code d'honneur de Flandre ne pouvait tolérer. Hélas elle n'avait ni la force de les arrêter dans leur imbécile querelles, tout comme elle n'en avait l'entière volonté. Il était temps pour Jimena d'apprendre de ses erreurs, de les assumer et de se débrouiller par elle-même.

Flandre songea à cela alors qu'elle ployait à genoux, suivit de quoi elle lâchait son sceptre malsain. La chose dormant dans la neige pouvait encore maudire du beau monde et seul un être simplet s'amuserait à ramasser une arme qu'il ne pourrait ni manier ni y survivre. Mais cela, seule Flandre le savait. Le festival grotesque avançait dans son premier acte, le prologue ayant été outrageusement piétiné, faisant prendre à la magie, une voie bien corrompue. Boucle d'Or sentait ses dernières forces la quitter, elle allait s'endormir, impuissante. Certes elle avait fait sa part de figurant, mais il lui restait une amertume certaine en bouche. Le ciel tomba sur la tête de nombre gens et Flandre se retrouvait encerclée. La légion fabuleuse la laissa tranquille.

Peut-être avait-elle jugé qu'elle ne représentait en rien une menace, du fait de sa condition pitoyable ou pour sa diplomatie passée. Toujours fut-il qu'elle chancela de nouveau, finissant par s'étaler toute entière dans la mer d'albâtre. Y tombant comme une masse, dans un grincement d'ailes en ferrailles. Ceci pouvait avertir d'un grand malheur comme sa possible perte en devenir, comme sa chute dans les ténèbres. Boucle d'Or ainsi fermait les yeux sur le monde. S'adonnant à un repos amplement mérité. Tout devint noir, le vacarme du lointain s'en allait peu à peu. Il lui sembla faire une chute impérissable, ce gouffre sans fond elle le connaissait bien et le redoutait grandement. Ainsi s'évanouissait-elle, à bout de forces, dans la poudreuse.

Épargnée ou passée à tabac, de cela elle ne pouvait rien dire. Son esprit s'évanouissait également, se laissant aller à cette descente aux Enfers, la tombée dans la folie. Elle pensa y échapper en se retrouvant sans forces hélas la malédiction du sang noir, coulant dans ses veines, était plus forte que tout. Un cafard la harcelant sans relâche et profitant du moindre instant de faiblesse. Flandre allait s'égarer à nouveau. Si seulement Jim lui était restée, pour épancher sa soif. Elle n'avait plus la notion du temps et se voyait flottante, allongée, sur une mer de pourpre. Ça commence se dit-elle. En effet elle entendait les prémices à l'hymne de la folie, une petite voix étriquée débutant un chant raisonnant, cette autre Flandre allait possiblement la posséder ...



Note : Le vilain GM va-t-il jouer du fait que l'on pourrait ramasser l'arme de Flandre et en pâtir ? A noter que même un être dénué de conscience, s'il la touche, sera déglingué puisque l'arme possède une pseudo conscience ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Deux petites filles sans allumettes [pv Jim]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Deux petites filles sans allumettes [pv Jim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Que sont devenues les petites filles en Chine?
» Présentation de mes deux petites minettes
» Petites nouvelles sans intérêt LNH
» [CLOS] Dortoir des filles et un garçon qui s'y promène
» URGENT Deux petites croisées bichonnes 9 ans Val Marly (59)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Lycée Yokaï :: Dortoirs :: Aile Nord-